Samedi 19 juin 2021

Léopards : Hector Cuper nouveau sélectionneur

« Avec des ressources limitées, il construit des miracles » opinion de la presse internationale sur Hector Cuper, nouveau sélectionneur de l’équipe nationale de RD Congo. A 65 ans avec une grande expérience dans le passage du football, Hector Cuper a été nommé sélectionneur national des Léopards de la RDC. Passé par Valence (deux fois finalistes de la Ligue des Champions 2000, 2001 ; Inter Milan, etc). Que pense la presse Internationale du technicien argentin ? Élément de réponse via nos confrères de Sporting Africa.

En Égypte où il a réussi à conduire les Pharaons à la Coupe du monde 2018, ses souvenirs restent mitigés. « Si nous nous concentrons sur ses résultats avec les Pharaons, déclare le journaliste égyptien Amr Nageeb Fahmy, le mandat de Cúper a été un succès car nous avons disputé la finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2017 et nous nous sommes qualifiés pour la Coupe du monde  28 ans plus tard », commente le journaliste de beIN Sports.

Quoi que le jeu proposé par l’équipe sous son mandat n’a pas vraiment été du goût du public égyptien. « La première moitié de son mandat a plu car elle était marquée par une discipline et une structure, avec lesquelles l’équipe avait une idée claire de ce qu’elle voulait faire. Puis l’Argentin s’est contenté de ce style conservateur qui a installé et généré le manque d’initiative ou de tentatives de faire quelque chose de différent de la part des joueurs qui l’ont subi en perdant les trois matchs en Russie 2018. L’Égypte avait une identité de jeu attrayante et avec Cúper je considère qu’il l’a perdu ».

Dans son pays, l’Argentine, le journaliste Waldemar Iglesias considère que, « Cúper l’a montré presque toujours : il est un exemple de pragmatisme. Et aussi un paradigme de diverses injustices que la malchance reproduit. Avec des ressources limitées, il construit généralement des miracles : avec le budget le plus bas, il a construit le meilleur cycle de Majorque (Égypte) de l’histoire. Il a été finaliste de la Copa del Rey, a remporté la Super Coupe, a disputé la seule finale européenne (la Recopa) de l’île, qualifié pour la Ligue des champions, après son très précieux passage par Huracán », a rappelé le journaliste de Buenos Aires.

Il est arrivé à Valence : deux finales de Ligue des champions. Maintenant, il retourne en Afrique, où il a offert de l’ordre et de la notoriété à l’Égypte. Désormais en RD Congo, il offrira à nouveau sa magie sans charisme. Un jour, peut-être, le hasard l’embrassera. Ils le savent au Palais Ducó, dans la Meazza, dans la Mestalla, au Caire. Peut-être que cette étreinte aura lieu à Kinshasa.Un souhait que partage tous les supporters du football au pays.

De son côté, Amr Nageeb garde ses doutes quant à la capacité du sexagénaire de permettre à la RDC de gagner son billet pour le Qatar en 2022. « J’ai beaucoup de doutes sur son arrivée en équipe nationale de RD Congo. Ils ont envie de revenir en Coupe du monde 48 ans plus tard, mais je ne pense pas que leurs joueurs aient la défensive, la discipline recherchée par Cuper. Ce sont des joueurs qui aiment être libres, attaquer et même improviser individuellement. On verra ce que va faire Cúper, je lui souhaite bonne chance », a-t-il conclu.

Il faudra donc laisser du temps à Hector Cuper avant de juger son impact sur la sélection, les Éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 ne débutant qu’en septembre. Entre-temps, il aura dirigé ses deux premiers matchs lors du stage des Léopards prévu à Tunis.

Partager

Journal Match Mali

 

  • Match Immeuble Adama Traoré ACI 2000, Bamako, près de la Place CAN
  • Cel: (00223) 76450717 / 75348082

 

Restez informé sur