Dimanche 25 juillet 2021

Élection à la présidence de la FIF : De quoi les drogbaphiles ont-ils peur?

Alors que les conditions d'éligibilité du poste  de président de la FIF sont connues et n'ont pas changé, les partisans de l'ex-capitaine des Éléphants fixent de nouvelles règles pour la validation des candidatures du prochain scrutin présidentiel de la maison de verre de Treichville. Selon eux, pour devenir le prochain locataire de la maison de verre de Treichville, faisant allusion au porteur du projet" Pour la grandeur du football ivoirien ", Sory Diabaté, il  ne faudra pas avoir géré plus de 20 ans les affaires du football ivoirien. Et pourtant, aucun article du code électoral de l'institution fédérale ne dit qu'une personne, qui a passé plus d'une vingtaine d'années au sein de l'organe dirigeant de la faîtière du sport roi, ne peut être candidat à la succession du défunt président de la FIF,  Sidy Diallo. 

Après avoir soutenu mordicus qu'aucun membre du Comité exécutif sortant de l'instance dirigeante du football ivoirien ne peut prétendre au fauteuil de l'enfant de Djékanou, après avoir prouvé que cela était  faux, les drogbaphiles ont embauché une autre trompette. Ils disent, maintenant, que Sory Diabaté ne sera pas élu président de l'organe de gestion de la Fédération de football parce qu'il a passé plus de 20 ans à la maison de verre de Treichville. Mais pourquoi les soutiens du champion d'Europe 2012 ne souhaitent pas voir l'ex-numéro deux de la FIF dans la course à la succession de feu Sidy Diallo ? Qu'est-ce qui explique leur peur du natif de Bingerville ? Quelle est la raison qui les pousse à craindre Sory Diabaté ?

La réponse à toutes ces interrogations est que les drogbaphiles se sont rendu compte que leur champion n'a aucune chance de  battre ce dernier dans les urnes. A la vérité, l'ex-patron de la Ligue professionnelle de football (LPF) constitue un obstacle insurmontable à l'ambition de Didier Drogba de diriger le ballon rond local. Pour espérer enlever cet obstacle, ils s'imaginent toutes sortes de scénarios, les plus loufoques, afin d'invalider sa candidature et permettre ainsi à leur champion de réaliser son rêve de devenir le prochain président de la FIF. Malheureusement pour eux,  entre le rêve et la réalité, il y a toujours un fossé. Et nous sommes convaincus que leur rêve se transformera en cauchemar, car il existe peu de chance que le meilleur buteur de l'équipe de Côte d'Ivoire soit le futur occupant du fauteuil laissé vacant par Sidy Diallo.

Partager

Journal Match Mali

 

  • Match Immeuble Adama Traoré ACI 2000, Bamako, près de la Place CAN
  • Cel: (00223) 76450717 / 75348082

 

Restez informé sur